Retour

Le projet Puy de lumières


Le projet

 

À partir du 27 avril au Puy-en-Velay, le 4 mai à Brives-Charensac

Le spectacle "Puy de Lumières" prend date à partir du 27 avril 2018 au Puy-en-Velay. Une grande inauguration est prévue sur l'esplanade du musée Crozatier le vendredi 27 avril pour lancer la saison 2. À Brives-Charensac, le public pourra découvrir 2 scénographies : une sur la Médiathèque, l'autre sur le Vieux-Pont à partir du vendredi 4 mai 2018. Là aussi, une grande inauguration sera organisée au square Jean Moulin.

La Communauté d'agglomération, en lien avec l'Office de tourisme, proposera donc tous les soirs un spectacle de projections et de lumières à la tombée de la nuit sur ses monuments emblématiques :

• La Cathédrale Notre-Dame du Puy
• Le Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe
• Le Théâtre
• L'Hôtel de Ville
• La Chapelle Saint-Alexis dans la cour de l'Hôtel du déparement
• Le musée Crozatier
• La Médiathèque de Brives-Charensac
• Le Vieux-Pont sur la Loire à Brives-Charensac

retrouvez des scénographies inédites, toutes ont été repensées, retravaillées et proposent des minutes de création supplémentaires (hormis la Cathédrale)
 
 
 

La cathédrale en lumière : 2e monument préféré des français en 2015

 

Après une première église construite au 5ème siècle, la Cathédrale a été édifiée en forme de croix latine à six travées, sur le mont Anis en ce lieu où apparut la vierge Marie et où se produisirent des guérisons miraculeuses auprès d'une table de dolmen dite depuis lors "pierre des fièvres".

Au 12ème siècle, l'afflux des pèlerins a conduit à asseoir quatre travées au-dessus d'un porche voûté, pour compenser la pente du mont Anis. L'entrée s'effectuait par un escalier qui débouchait au milieu de la nef centrale appelé le "nombril" dans le langage populaire.

Au 19ème siècle, l'édifice a été considérablement transformé, mais les six coupoles et les fresques aux influences byzantines ont été préservées.

De 1994 à 1999, une restauration d'ensemble a permis la restitution de l'escalier central fermé depuis le 18ème siècle, la réfection des parements intérieurs et le remontage de l'orgue avec son buffet à double face du 17ème.

Enfin, un nouvel autel a été placé à la croisée du transept, tandis que l'autel des "pèlerins", contre le mur est, porte la "Vierge Noire" qui a remplacé la statue primitive, brûlée à la Révolution.

La cathédrale est inscrite depuis 1998 au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO dans le cadre du classement des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
 
© 2018 / Puy de Lumières - Tous droits réservés
Retour haut de page